Acheter local

Salut!!

Ça fait longtemps que j’n’avais pas écris ici. Le temps, la vie, on s’occupe de mille et unes façons. L’écriture a pris moins de place dans ma routine et alors je me lance pour seulement quelques lignes.

Dernièrement je me suis penchée sur ma consommation « en général » et quels types de changement je pouvais faire pour réduire encore un peu plus mon impact environnemental.

Mon nouveau défi est d’acheter local. Ok, quand je dis local, j’ai actuellement élargi ça à un peu plus que le Québec, genre j’ai inclus le Canada. Peut être que je devrais me mettre un rayon en KM de chez nous (comme kijiji, < 50 km), mais je n’ai pas été jusque-là dans mon analyse du local. Heureusement qu’on a plein de belles entreprises québécoises qui offrent de magnifique produit de soins du corps, de la lingerie, des vêtements, des bijoux, etc. En magasinant en ligne une robe pour Noël, j’ai remarqué que les entreprises Canadienne mettre en valeur les produits faits ici en les séparants ou en les identifiants avec un logo « fait au canada », là dedans il y a des gros nom comme le Château, Tristan, Mélanie Lyne.  J’ai été surprise que les grandes entreprises commencent à mettre l’avant leur production Canadienne. Peut-être qu’il y aura un changement après coup. Pour ceux qui sont curieux et qui veulent savoir mon choix de robe, je n’ai rien acheté finalement, ma « vieille » robe de 2016 est encore belle et… pourquoi je devrais m’acheter une nouvelle robe si celle que j’ai fait encore?

Ce que j’aime de Montréal c’est qu’il y a vraiment de beaux produits qui sont de plus en plus disponible dans les boutiques qui mettent en valeur les industries locales. Portez attention à ces petites boutiques qui sont près de chez vous!

Il n’y a qu’avec la nourriture que je ne suis pas encore prête à faire le « grand » saut du local. J’aime manger des bananes, des avocats, des citrons, de bonnes clémentines…  Alors, pour ce qui est de mon alimentation « exotique » non-local, je tente de réduire un peu ma consommation. Je ne mange plus de bananes à tous le jours et je mange un peu plus de pommes. J’ai découvert en regardant l’origine des aliments que le Canada est vraiment un des grands producteurs de lentilles à l’échelle mondiale. D’ailleurs j’ai commencé à en cuisiner d’avantage et j’aime vraiment ça!

photo3-fra

Petits pas par petits pas j’ai changé ma façon de consommer et je m’en porte mieux. J’imagine difficilement qu’il y a cinq ans à peine j’avais environ 60 paires de chaussures (j’exagère même pas) et aussi une habitude d’errer sur les sites de vêtements en ligne pas cher et d’acheter des vêtements à répétition sans en avoir réellement de besoin. Qu’est-ce que je faisais avec tout ça!?

Depuis l’temps j’ai une amie qui s’est mise à organiser des soirées « échange de vêtements ». On amène des vêtements qu’on ne porte plus, on jase, on mange et on échange nos morceaux de tissus. On repart des fois avec plus de vêtements qu’on avait apporté, des fois on repart avec rien. Tous les vêtements qui ne trouvent pas preneur finissent dans un centre de don.  J’me dis que l’on pourrait faire la même chose pour les outils, les articles culinaires, tout!

Peut-être allons nous revenir tranquillement vers une économie de partage… ça me plaît cette idée!

Bon, je suis passée du local au partage! Je me questionne et fait plus attention à ce que je consomme. Le faites vous?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.