Post-Déménagement Zéro déchet

Post-déménagement

demenagement1

Trois (3) semaines après mon déménagement… Je suis presque installée pour de vrai dans mon nouveau chez nous. On a passé à travers le plâtre, la peinture (alléluia pour les amies peintre en bâtiment), pis là on est rendu à savoir ce que l’on garde et ce que l’on garde pas. Je suis passée d’un 2 1/2 à un 4 1/2 et pourtant je ne peux pas tout garder. Ma coloc a du stock, j’ai du stock, et il nous manque du stock. Clairement, il y a des doublons et des trucs inutiles. Une fois les doublons gérer (c’était la phase facile), il a fallu faire un tri sur ce que l’on conservait… et sur que l’on devait acheter.

Parenthèse prise de conscience: j’ai réalisé que j’avais VRAIMENT trop de boîte portant le mot « cuisine ». Plus concrètement, j’avais six (6) grosses boîtes qui avaient pour mention « Cuisine : verres ». Oui oui, strictement des verres! C’est un peu excessif considérant que j’étais seule chez nous…

Liste:

  • 7 verres à vin rouge (j’ai dû en cassé un…)
  • 4 verres à vin blanc
  • 4 verres à martini
  • 4 verres à champagne (mousseux aussi tsé)
  • 4 verres tulipes sans pied
  • Une maudite bonne gang de verres à bière [j’en comptais officiellement 28 verres hier…]
  • Et ça c’est sans compter les verres à jus ou eau … et les verres de ma coloc!

J’ai pu trouvé des preneurs pour les verres, et pour d’autres cossins que j’avais en trop. Je désengorge tranquillement ma chambre pour meubler les pièces communes, décoré un peu. Bientôt on sera bien placé! Pour les trucs qui nous manquait genre la table de la cuisine et laveuse-sécheuse on les a acheté via kijiji … Il nous manque que notre grand ensemble pour l’extérieur!

Avec les paniers bio et la fusion de notre nourriture, je ne suis pas encore allée à l’épicerie. On liquide tranquillement notre stock, justement après avoir épuiser nos 3 sacs de farine déjà entamé je dois aller en acheter. Néanmoins, le fait que l’on ai des paniers bios nous permet de ne pas vraiment avoir besoin d’aller à l’épicerie! L’épicerie c’est simplement pour aller acheter ce qui nous manque d’ingrédients pour manger nos légumes.

Pour les trucs qui nous on permis de déménager, on a su ne pas trop faire de déchets considérant que toutes nos boîtes était en carton recyclable, que les bacs de plastique seront réutilisés, qu’on a entreposé dans notre sous-sol le peu de « papier bulle » ou plastique pour le réutiliser quand on re-déménagera et que l’on a acheté les trucs qui nous manquaient sur kijiji!

Reste seulement à m’adapter au quartier, trouver mes petits commerces qui accepteront mes contenants! LOCO ouvre ces portes le 9 août prochain sur Jarry!!! Je vous tiendrai au courant de mon expérience dans l’épicerie Zéro Déchet! Et encore plus près de chez moi; Vrac et Bocaux ouvrira un épicerie Zéro Déchet au métro Rosemont!! à venir ça aussi!!

Paix et luv

Zéro déchet – suite

Je sais que ça fait un bout que je ne vous donne pas de nouvelle… la session d’été intensive et les activités de mai-juin m’ont tenue pas mal occupée!

Alors voilà! Ça fait plus de 2 mois que j’essaie de faire moins de déchet et j’me sens bien! Oui oui! J’me sens bien! J’ai sorti mon 2e sac de vidange cette semaine!

J’apprend à connaître mon quartier, les marchands qui sont ouverts d’esprit et les épiceries qui m’accepte quand je désemballe certain fruits et légumes suremballés. Oui! Je suis la fille qui rendu à l’épicerie désemballe les légumes qui sont dans le styromousse en plus d’être dans une pellicule plastique. Je ne sais pas pourquoi mais la courgette est souvent championne (victime plutôt) du suremballage. Fack comme de fait, une fois que je désemballe la courgette, je redonne aux commis le styromousse pour qu’il le réutilise et leur donne la pellicule pour qu’il la jette… Je sais que ça fait un peu hypocrite de penser que je ne fais pas de déchet alors que c’est le commis qui a dû jeter la pellicule, mais bon! Des fois, je ne les désemballe pas directement à l’épicerie, rendue chez nous je les accumule et quand je retourne à l’épicerie je leur redonne. Le commis des légumes les prend sans « chigner » ni poser de question… sûrement qu’il me trouve étrange mais ça ce ne sera pas nouveau!  Avec les marchés d’été, c’est vraiment plus facile pour moi trouver des légumes en vrac, vivement ces étals gorgés de légumes! Par contre, il y a d’autres marchands avec qui c’est plus difficile de me faire servir avec mes plats. Je pense au boucher près de chez nous qui pré-arrange la viande le matin et qu’il ne veut pas recouper une pièce de viande supplémentaire si j’arrive trop tard, alors que d’autres bouchers vont me le faire sans problème.

Tranquillement je vais y arriver!

Réalisation

(ma photo de pâte à dents maison)

image

Avec ce genre de défi, ça m’amène à faire pas mal plus de chose par moi-même! Voici la liste de trucs que j’ai commencé à faire depuis le début de mon défi:

  • Déo fait main Oh! oui! sans bicarbonate de soude en plusss.
  • Pâte à dent fait main J’prends la recette la plus simple… sinon y’en a d’autres sur le web!
  • Shampoing sec Fafa! Je ne mets que de l’argile blanche et poudre de cacao pour mes cheveux brun! Fille paresseuse, fille heureuse! Je l’applique avec un pinceau, j’attend 3 minutes et je peigne mes cheveux! BAMMMM Ils sont comme neuf!  Sinon y’a d’autres recettes 🙂 si vous cliquez sur le début de ce point vous allez être gâté!
  • Baume anti-pieds-qui-puent et poudre anti-pieds-qui-puent (avec l’été et les chaussures sans p’tits bas ou l’hiver avec les grosses bottes qui ne respirent pas!)
  • Yogourt maison (Yaourtière, une gracieuseté de mon amie Marguerite ❤ ! )

La plupart des recettes contiennent toujours les mêmes ingrédients, (argile blanche, huile de coco, bicarbonate de soude, Huiles Essentielles, …) alors au début ça fait peur l’achat de tous ces ingrédients, tu te dis… bi’n là qu’est-ce que je vais pouvoir faire d’autre avec ça… Vite j’ai réalisé que ce sont les ingrédients de base pour ZE grande majorité des produits! Par exemple, mon déo pourrait remplacer le baume anti-pied-qui-puent ainsi que substituer ma pâte à dent!! Incroyable mais vrai haha ! En plus de savoir ce qu’il y a dans mes produits, je contrôle mes déchets! J’trouve ça hot 🙂 Surtout qu’en tant que paresseuse professionnelle, la réalisation de ces produits n’est vraiment pas longue. 15 minutes max et booom! T’as une pâte à dent maison. Bien moins long que d’aller à la pharmacie, attendre en file, payer… Aark. 😉

J’ai pris mes recettes sur un blog qui m’inspire beaucoup Les Trappeuses, si vous voulez y jeter un coup d’œil.

Défi Déménagement – Outch

Comme je déménage le 1er juillet, j’me suis prise à l’avance pour faire un méchant ménage. Je me suis débarrassée de pas mal de cossins et trucs que je n’utilisais pas à leur plein potentiel. J’vais me restreindre à 1 vélo (je sais… j’ai déjà trouvé une maison à un de mes bébés… il ne me reste plus qu’un à placer). J’ai donné beaucoup de vêtement, fait du ménage dans ma pharmacie, jeter de vieux souliers et des vêtements de peinture/travaux .. Tsé quand tu as 30 chandails scraps, 5 pantalons troués… et que tu risques de les porter au mieux 2 fois par année… bon pour des guenilles et du rembourrage de coussin!

Après ça le défi est de faire un déménagement avec moins de déchet. Moins de papier bulles, de trucs non recyclable. J’utilise des foulards pour faire du « mou » qui empêcherait mes verres de casser… Mais ça reste que j’utilise des boîtes en carton et que j’utilise du « tape » comme une mongole… J’vais essayé d’utiliser le moins de sac de plastique possible et de privilégier le papier recyclable! J’vous tiendrez au courant de mon « post-déménagement ».

Défi supplémentaire: la restauration rapide

BONNNNN, là là … j’essaie le plus possible de me faire des lunchs, de penser à tout, MAIS! J’suis une humaine gourmande (très gourmande) alors, j’ai beau traîner des contenants, des sacs, ça m’arrive d’arrêter dans la restauration rapide!

Ouaisss tsé les petits dépanneurs de fringales ou les grandes faims dernière minute…Ou simplement croisé un stand à hot-dog… même quand tu viens de souper… Haha! Certain restaurant on plus de difficulté à intégrer dans leur chaîne d’opération la gestion des plats ou le « non-suremballage » de leur produit. Genre Subway qui enveloppe 3 fois le sous-marin… pour le mettre dans un sac de plastique!!! Juste dire au dude de la caisse, euh non pas besoin de sac, ça fait ça d’moins!

Alors j’leur demande, des fois ça l’arrive moins emballé, des fois ils oublient mes contenants dans leur set-up et par habitude emballe mon repas comme les autres. MAIS j’me dis au moins que j’essaie de faire quand même moins de déchets quand je leur demande. On s’entend qu’en 5 minutes top chrono, t’as mangé tes hot-dogs et ta frite (oui, j’mange vite) et que t’a jeté des enveloppes de hot-dogs. Le commerce ferait plus de cash s’il dépensait moins en petits papiers et contenants qui finissent par remplir les sacs de vidange en un tour de main… Je crois que ce n’est pas vraiment compliqué de mettre une frite dans mon plat plutôt que dans leur carton… mais bon…  Le fait est que selon mes observations et expériences, pour certain restaurant (plus petites chaînes surtout) c’est plus facile d’intégrer les étranges de mon acabit que dans les mégas standardisés de renom.

Ma prochaine expérience sera d’essayer d’entrer au Mc-Quelque chose ou une crèmerie X avec mon pot Masson et une vieille cuillère lavée d’un ancien Mc-Fleu… ou autre et de demander s’ils peuvent utiliser mes contenants pour avoir un dessert glacé!. J’vous tiendrai au courant de mes résultats, parce que j’aime les blizzards!!

L’été s’en vient…

Paix et luv